Un entrepreneur est un individu qui décide de se mettre à son compte et de créer son entreprise au lieu de travailler pour quelqu’un d’autre. Si les entrepreneurs doivent gérer un grand nombre d’obstacles et de craintes par rapport à des employés, ils bénéficient en revanchent de bénéfices souvent plus importants.

Il n’est jamais perdu de revenir aux fondamentaux. Alors, si vous vous demandez actuellement si l’entrepreneuriat est fait pour vous, ou si vous vous posez des questions sur votre pratique en tant qu’entrepreneur, voici les caractéristiques clés que l’on doit retrouver chez tout bon chef d’entreprise.

Intérêt et vision

La caractéristique première d’un entrepreneur devrait toujours être l’intérêt. Comme l’entrepreneuriat récompense la performance plutôt que l’effort ou le temps passé, l’entrepreneur doit choisir un secteur qui l’intéresse, sans quoi il ne sera pas capable de maintenir le niveau de travail demandé.

Cet intérêt doit également se traduire dans une vision pour son entreprise. Car même si le quotidien de l’entreprise est intéressant pour l’entrepreneur, la gestion du quotidien n’est pas suffisante pour faire vivre une entreprise. C’est la vision qui donne le fil conducteur, et qui permettra également à l’entrepreneur de communiquer ce « sens » de son entreprise à ses employés et investisseurs.

De nombreux champs de compétences

Tout l’intérêt et la vision du monde ne suffiront cependant pas à combler un manque complet de compétences pratiques. Car en tant que chef de l’entreprise, qu’il ait des employés ou non, l’entrepreneur doit être capable de porter de multiples casquettes avec efficience. Par exemple, s’il souhaite se lancer dans le secteur de la véranda, il devra avoir des connaissances en gestion, en construction, en techniques de vente, ou encore en management (puisqu’il aura à gérer du personnel).

Investissement financier et émotionnel

En tant qu’entrepreneur, vous devez investir dans votre compagnie. Et l’investissement n’est pas que fiduciaire, contrairement à ce que l’on pourrait croire. Le temps, les compétences et la réputation sont aussi des assets que l’entrepreneur doit infuser dans son affaire. Cette notion d’investissement est non seulement vitale pour démarrer l’entreprise à la base, mais elle permettra également de crédibiliser l’entrepreneur s’il attend de ses collaborateurs et employés que ceux-ci s’investissent également dans l’entreprise.

Organisation et délégation

Alors qu’au début, de nombreuses entreprises démarrent avec la force d’un seul individu, l’entrepreneur aguerri se caractérise bien au contraire par sa capacité à démarrer une croissance stable et rapide. Et cela signifie toujours d’embaucher d’autres personnes pour réaliser des tâches spécifiques. Il est important pour l’entrepreneur de s’assurer de garder un œil sur tout ce qui se passe dans son entreprise, mais pour autant, s’il veut éviter à son entreprise de péricliter, il sera obligé de d’embaucher les bonnes personnes aux bons endroits et devra les laisser faire leur travail avec le minimum d’interférence de management.

Risques et récompenses

L’entrepreneuriat, c’est une prise de risque, par essence. La mesure du risque équivaudra au volume de temps et d’argent qui seront investis dans l’entreprise. Et pourtant, le risque est directement lié aux gains potentiels.

Par exemple, un entrepreneur qui souhaite ouvrir une franchise limite le risque qu’il prend en ouvrant son entreprise. Mais il aura nécessairement des retours sur investissement plus faibles qu’un autre qui monte son entreprise de toutes pièces. Ceci n’étant cependant pas toujours vrai, puisque certains secteurs sont très fermés aux nouveaux entrants indépendants, et l’indépendance devient de plus en plus compliquée pour rivaliser avec des marques de mieux en mieux établies et plébiscitées par le consommateur.