Bien souvent, il peut être utile de s’associer pour se lancer puis permettre à son entreprise de se déployer. Plus précisément, pour ouvrir une franchise de véranda, il faut souvent faire appel à plusieurs compétences et corps de métier : venteconstructiongestion de projetcommunication… Afin de maximiser les chances de réussite, ouvrir une franchise avec un associé s’avère une excellente idée. Mais c’est au moment de trouver la personne que cela se complique.

LES BONNES RAISONS DE VOULOIR S’ASSOCIER

Un associé est utile lorsque l’on cherche à créer une entreprise, mais sous certaines conditions. Il ne faut pas que cet associé soit une béquille, que vous cherchiez à minimiser le risque inhérent à la création d’entreprise en vous appuyant sur une tierce personne : c’est le meilleur moyen de rater votre projet. À l’inverse, il existe des bonnes raisons de rechercher à s’associer. Un associé rendra votre entreprise plus saine en apportant un second regard, mais surtout une complémentarité dans les tâches, le métier et la vision d’entreprise.

RECHERCHER LA COMPLÉMENTARITÉ

La première chose à rechercher chez un associé est donc une forme de complémentarité. En unissant vos forces, vous comblez les faiblesses de chacun et laissez ainsi moins de place à l’improvisation ou aux ratés. Et le plus beau avec ce concept est qu’il s’applique à plusieurs niveaux :

UN ASSOCIÉ COMPLÉMENTAIRE SUR LE MÉTIER

Vous souhaitez ouvrir une franchise de véranda ? Si vous avez un profil technique et que la véranda n’a plus de secret pour vous, savez-vous pour autant vendre ? Êtes-vous capable de gérer administrativement une entreprise ? Avez-vous des compétences en gestion d’entreprise, ou du personnel ? Toutes ces compétences ne sont peut-être pas votre point fort, en revanche, un associé sera idéal pour gérer ces aspects particuliers de la franchise de véranda que vous ne maîtrisez pas. Il est sage de connaître ses limites ; encore plus de savoir les laisser à quelqu’un de plus compétent.

UN ASSOCIÉ COMPLÉMENTAIRE SUR LE CARACTÈRE

Il faut de tout pour faire un monde, et c’est aussi vrai dans une entreprise. Certaines personnes excellent à maintenir une vision stratégique et long-terme sur leur entreprise quand d’autres sont obsédés par les détails et savent entrer dans la complexité tactique du quotidien. Un associé possédant un tempérament complémentaire au vôtre peut donc être un atout de choix, d’autant plus si vous avez un tempérament marqué ou clivant par exemple.

UN ASSOCIÉ COMPLÉMENTAIRE SUR LA FINANCE

La complémentarité se joue aussi sur la finance. En effet, un associé qui prend des parts dans votre structure vous permettra de valider bien plus facilement votre budget ou votre emprunt. Sans compter le gage de crédibilité que cela peut vous apporter face aux différents interlocuteurs (organismes professionnels, banques, etc.).

UN ASSOCIÉ QUI APPORTE UN RÉSEAU

AGRANDIR SON RÉSEAU

On sous-estime souvent le réseau au moment de la création d’entreprise. Pourtant, c’est un facteur essentiel qui peut faire la différence. Vous associer avec un individu qui a un réseau important ou complémentaire au vôtre est donc une idée judicieuse.

S’ASSOCIER À UNE FORME DE NOTORIÉTÉ

Un associé connu / reconnu dans votre secteur d’activité est un avantage concurrentiel en soit : ne sous-estimez pas l’importance de la notoriété dans la prise de décision !

PAS DE PLACE AUX ÉMOTIONS

Pour trouver un associé idéal pour votre projet de franchiseil faut être sincère sur un point dès le début : pas de place à l’émotion dans la gestion de l’entreprise. Ce qui n’empêche pas une relation conviviale voire amicale en dehors : bien souvent, les associés sont des amis dans la vie privée. Mais il ne faut pas tout confondre : le bon associé est indéniablement celui qui saura mettre de côté ses états d’âme lors de la prise de décision entrepreneuriale.

QUAND NE PAS S’ASSOCIER

Pour trouver la bonne personne, quelques suggestions sur les profils à éviter. Les membres de la famille proche ou les conjoints sont généralement à éviter. Parce que la vie de l’entreprise ne fonctionne pas comme la vie familiale, il peut être dangereux pour l’équilibre du gérant et de son associé d’être aussi « associés » dans la vie privée. Idem avec les membres de la famille, qui s’avèrent souvent des choix décevants.

OÙ CHERCHER ?

Pour trouver le bon associé, il vous faudra aussi savoir où chercher. Le premier endroit où regarder est dans votre réseau professionnel existant. Si vous avez déjà été en relation, le contact sera d’emblée facilité, et votre connaissance initiale de la personne sera un bon atout pour juger du potentiel. Une fois ce premier tour effectué, jetez un oeil aux évènements et groupes de réseautage dans votre milieu.

FAIRE LE POINT SUR LES AMBITIONS, LES COMPÉTENCES & ATOUTS DE CHACUN

Ça y est, sur le papier, vous avez trouvé le candidat idéal pour vous rejoindre dans votre aventure entrepreneuriale. C’est fini ? Loin de là ! Il reste l’étape la plus importante, l’épreuve où, comme on dit : « ça passe ou ça casse ». Cette étape est relativement simple : posez-vous à deux, puis comparez objectivement les éléments suivants :

– Vos ambitions : quels sont vos enjeux personnels ? Vos envies & objectifs pour ce projet à court, moyen et long terme ? Pourquoi vous lancer dans cette aventure ?

– Vos compétences : quelles sont vos compétences éprouvées et maîtrisées ? Vos faiblesses ? Vos points forts ?

Cette mise à plat sera révélatrice des points de friction et d’accord et de la pérennité potentielle de votre relation professionnelle. À ne pas oublier !

Voilà, il ne reste plus qu’à rédiger le pacte d’associés pour sceller cette rencontre et ce pari sur l’avenir. Besoin de conseils pour trouver un(e) associé(e) pour une franchise dans la véranda ? Échangez avec nous !