Skip to main content
Category

Choisir sa franchise

franchise rentable

Franchise rentable : tout savoir sur la rentabilité appliquée au concept de franchise

By Choisir sa franchise

La rentabilité est un sujet clé lorsque l’on souhaite se mettre à son compte en intégrant un réseau de franchise. Plus la rentabilité est importante, et plus votre entreprise sera prospère et pourra se développer.

Simplement, on peut dire qu’une franchise rentable est une entreprise qui génère à la fois des bénéfices et de la plus-value au niveau des produits ou services commercialisés (quantité de vente et prix de vente) mais également au niveau de l’entreprise (amortissement des charges, impôts…).

Certaines franchises et réseaux de franchises sont plus rentables que d’autres, et ce même avec tous les efforts du monde pour tenir votre entreprise. Le choix de la bonne franchise, au bon endroit et avec un secteur adapté à vos compétences, votre état d’esprit et vos envies est essentiel pour obtenir une bonne rentabilité à court, moyen, et long terme.

Entre la rentabilité en fonction des secteurs et du positionnement, la question des marges, l’importance de l’accompagnement du réseau ou encore le calcul de la rentabilité de votre projet, nous vous donnons toutes les clés pour choisir une franchise rentable qui vous correspond !

Franchise rentable : quels sont les meilleurs secteurs et positionnement ?

Pour connaître les franchises les plus rentables du marché français, vous pouvez les comparer de différentes manières : comparer les secteurs dans un premier temps, ensuite vous pouvez analyser les chiffres d’affaires moyens, la rentabilité à court et long-terme, ou encore comparer les positionnements.

Si l’on compare les différents concepts de franchise par secteurs d’activité, et selon une enquête de la FFF (Fédération Française de la Franchise), les secteurs les plus rentables (en CA) sont les secteurs de l’équipement de la maison et de la personne, de l’alimentaire, les franchises bâtiment et des services auto.

Mais si nous comparons la rentabilité d’une franchise en fonction de son positionnement sur le marché, les choses sont un peu différentes. Effectivement, le positionnement marketing d’une marque et de ses produits/services va considérablement influer sur la perception des consommateurs et le prix d’achat final. Une franchise au positionnement haut de gamme pourra vendre ses produits à un coût plus élevé et réaliser de meilleures marges. Elle sera donc logiquement plus rentable.

Chez Vie & Véranda, nous proposons un positionnement premium avec des produits à la pointe de la technologie et 100 % sur-mesure. Cela nous permet de nous différencier de la concurrence et de proposer à notre réseau une rentabilité importante.

Enfin, vous pouvez prendre en compte le facteur de la rentabilité à court et long terme. Certaines franchises seront rapidement rentables. Pour autant, la rentabilité sera et restera faible. À l’inverse, certains concepts vous rapporteront plus sur le long terme. Pour en savoir plus sur la rentabilité à court et long termes du secteur qui vous intéresse, vous pouvez réaliser par exemple une étude de marché comparative.

Une franchise rentable : comment bien choisir ?

Après avoir comparé les secteurs et positionnements de franchises les plus rentables, il est nécessaire d’étudier d’autres aspects pour bien choisir son concept.

La question des marges

Les marges sont des composantes importantes de la rentabilité.

La marge brute définit la différence entre le prix de vente de vos produits ou service (HT) et le coût de revient. Elle va donc vous permettre de savoir si l’entreprise va dégager des bénéfices.

Notez cependant que les frais fixes (frais généraux, de loyers, d’assurances, d’électricité, d’eau d’honoraires comptables etc) n’entrent pas dans le calcul de la marge brut.

Pour être rentable plus rapidement, il vaut mieux se tourner vers un concept de franchise à fortes marges. Vous pourrez – en règle générale – retrouver ce type d’information dans le DIP (Document d’Information Précontractuel) de la franchise que vous convoitez.

Accompagnement, notoriété, marketing : les accélérateurs de rentabilité à prendre en compte

L’accompagnement de la marque, sa notoriété et son marketing sont des éléments très importants à considérer également pour évaluer la réussite et rentabilité à venir d’une franchise qui rapporte.

Une marque possédant une bonne notoriété, c’est une marque connue ou reconnue par les consommateurs. En intégrant le réseau d’une marque à forte notoriété, vous bénéficierez donc naturellement de cette aura, et cela se répercutera sur vos ventes et votre chiffre d’affaires.

Soyez également attentif à l’accompagnement du franchiseur sur les volets formation et conseil ainsi que sur sa méthode de génération de contact : cela aura un impact considérable sur votre réussite et la quantité de vos ventes. Chez Vie & Véranda, l’accompagnement est au cœur de notre démarche. Pour aider nos franchisés dans leur succès, nous proposons un accompagnement sur les volets techniques (pose, métré, formations…), conseils (rentabilité, RH, contrat d’assurance au tarif négocié pour le groupe et les franchisés…), communication (plan de communication et analyse des résultats, publicités, organisation d’opérations nationales, évènements…) et digital (réseaux sociaux, emailing, référencement naturel, etc).
Nous gérons également la génération de contact pour nos franchisés afin qu’ils puissent se concentrer sur leur activité à 100 %. Et comme il est désormais difficile de faire l’impasse sur Internet lorsque l’on souhaite vendre, notre stratégie est inspirée des dernières méthodes d’inbound marketing.

En savoir plus sur notre accompagnement

Ouvrir une franchise rentable : comment calculer la rentabilité de votre projet

Pour calculer la rentabilité de votre projet d’ouverture de franchise, il faut prendre en compte à la fois le revenu du capital investi (les dividendes) mais aussi la variation du capital (qui correspond à la valorisation de l’affaire). Alors que les dividendes définissent le rendement, la valorisation du fond de commerce définit la plus-value. C’est l’ensemble de ces deux facteurs qui définissent la rentabilité.

C’est dans ce cadre que deux notions essentielles et étroitement liées rentrent en compte : le seuil de rentabilité et le point mort de l’entreprise.

Le seuil de rentabilité et le business plan

Le seuil de rentabilité correspond au montant minimum de chiffre d’affaires à accomplir pour être rentable. Celui-ci s’exprime à la fois en quantité (nombre d’unités à vendre) ainsi qu’en volume (CA). Il correspond au chiffre d’affaires pour lequel l’entreprise en franchise ne réalise ni de bénéfices ni de pertes (résultat nul).

Ce seuil de rentabilité est important lorsque on se lance dans l’ouverture d’une franchise et doit être pris en compte dans votre business plan avec le montant de votre apport personnel. Ce calcul va en effet permettre de savoir à partir de quel montant de chiffre d’affaires votre entreprise va couvrir l’ensemble de ses charges et devenir rentable. Cela vous permettra également de définir votre objectif minimal à réaliser.

Il est calculé de manière annuelle et HT et peut s’exprimer de la manière suivante : charges fixes + charges variables = CA à réaliser.

Le point mort, un indicateur annuel

Le point mort (PM) défini quant à lui le moment (en nombre de jours sur l’année) à partir duquel la franchise va atteindre son seuil de rentabilité. Il se calcule comme suit : (Seuil de rentabilité/Chiffre d’affaires) x 365 jours.

Comment améliorer la rentabilité de sa franchise ?

Après avoir pris en compte le secteur et le positionnement d’un concept de franchise, le calcul de rentabilité, les marges, mais également la notoriété et l’accompagnement de la tête du réseau, vous serez en mesure de vous tourner vers une franchise rentable qui vous correspond. Mais quelques points d’attention supplémentaires vous permettront d’améliorer encore plus la rentabilité de votre franchise.

Attention aux erreurs au démarrage

Après avoir étudié le marché et conçu un business plan béton, vous avez décidé de vous lancer dans l’ouverture de votre franchise ? C’est formidable, mais restez vigilant : les erreurs aux démarrages sont vite arrivées et pourraient impacter la rentabilité de votre affaire.

Par exemple, l’implantation de votre magasin ou de votre agence devra être effectuée de manière stratégique. C’est en effet le point de départ d’une entreprise qui marche ! De la même manière, ne soyez pas trop gourmand dès le départ en vous tournant vers un local au loyer trop cher par rapport à ce que vous pourrez supporter.

Compétences commerciales & méthodes de vente techniques

Il existe de nombreux domaines et secteurs d’activité possible en concept de franchise. En tant que candidat à la franchise, se tourner vers un domaine dont vous connaissez bien les rouages ou du moins pour lequel vous avez une certaine appétence vous permettra non seulement d’être plus à l’aise, mais aussi d’être plus efficace et rentable !

Votre profil correspondra en effet plus au moins bien à certains concepts de franchise et secteurs d’activité. Par exemple, pour ouvrir une franchise rentable en courtage immobilier, vous devez avoir l’aisance des chiffres et un excellent relationnel. À l’inverse, si vous avez un profil commercial et une appétence technique, il vaut mieux vous tourner vers une franchise dans la menuiserie.

Bien sûr, l’ouverture d’une franchise est une nouvelle aventure et vous ne pouvez pas tout connaître dès le départ : tout reste encore à apprendre ! C’est la raison pour laquelle vous devrez être attentif aux formations proposées par les franchiseurs. Chez Vie & Véranda, les formations sont parties intégrantes de la vie de notre réseau. Nos formations initiales, commerciales, au métré et à la pose sont conçues pour assurer votre réussite et votre rentabilité sur le long terme.

Des questions ? Si vous souhaitez discuter plus en détails de votre projet ou de la rentabilité au sein des concepts de franchise, n’hésitez pas à prendre contact avec nos responsables de développement qui seront ravis d’échanger avec vous.

Comment générer plus d’avis client quand on travaille dans le secteur de la véranda ?

By Choisir sa franchise

Un client satisfait est la meilleure des publicités. À condition, bien sûr, qu’il pense à recommander votre entreprise à ses proches et à parler de sa satisfaction autour de lui. Ce phénomène bien connu est celui du bouche-à-oreille, une technique de communication efficace et vieille comme le monde. Par extension et à l’heure de la digitalisation croissante des entreprises, elle évolue et prendre une nouvelle forme, celle des avis client en ligne.

L’importance des avis clients

En plus d’être très importants pour la réputation d’une entreprise en ligne, les avis clients impactent la performance commerciale en influençant le choix d’un consommateur dans son acte d’achat.

Un internaute qui hésite entre plusieurs enseignes va généralement se tourner vers celle qui aura collecté le plus d’avis, qui aura la meilleure réputation et les meilleures recommandations clients.
C’est un fait : avoir des avis clients augmente la probabilité d’achat. Une étude de Spiegel Research Center menée en 2017 nous démontre à ce propos que la probabilité d’achat d’un produit avec 5 avis est 270 % plus grande que celle d’un produit sans avis !

Et cela est encore plus vrai pour un produit à prix plus élevé comme une véranda. En effet, selon la même étude, le taux de conversion d’un internaute en acheteur augmente cette fois-ci de 380 % quand il y a 5 avis par rapport à 0 avis sur ce type de produit à prix élevé.

Les avis clients fonctionnent car ils sont gages de transparence et d’authenticité. Il en existe d’ailleurs plusieurs types : les avis Google, les avis certifiés collectés par des organismes externes, et les avis « maison » sous forme de témoignages que vous pouvez mettre en forme vous-même et publier sur votre site web par exemple.

Où sont les avis en ligne ?

Avant d’acheter, 90 % des consommateurs vont consulter les avis sur les moteurs de recherche, les annuaires locaux en lignes, les sites web d’avis, les réseaux sociaux et le site web de la marque du produit qu’ils cherchent à acheter. Il est alors essentiel d’être présent là où les internautes vous cherchent en soignant votre présence sur chacun de ces espaces afin que les consommateurs puissent y déposer leurs avis.

Sur les moteurs de recherche d’abord, on retrouve les avis Google. Ce sont les avis les plus vus en ligne et donc les plus importants. Ils sont associés à Google Maps, sont très visibles sur mobile et vont influer sur le référencement naturel local de votre entreprise. Effectivement, plus vous aurez d’avis Google et plus votre entreprise remontera dans les résultats de recherches, notamment lorsqu’un internaute tapera sur Google un mot-clé local (exemple : « véranda doubs »).

 

Sur les sites web d’avis, on retrouve les avis certifiés : ces avis sont collectés par le site, un organise externe (exemple : Truspilot), et sont ensuite affichés sur votre site web et sur le site de l’organisme. Ils doivent – en principe – respecter une norme de collecte, la norme Afnor les rendant d’autant plus fiables puisque l’acheteur est vérifié. Avec ce type d’avis, la probabilité d’achat augmente de 15 % par rapport à un avis anonyme non vérifié.

Enfin en complément, vous pouvez mettre en scène des témoignages de vos clients sur votre site à l’aide de photos et de témoignages servant de preuve sociale. Bien sûr, ici vous aurez le contrôle de ce qui est publié à 100 %. L’avis peut donc être perçu comme moins authentique, mais reste cependant utile avec un beau pouvoir de projection.

Faciliter la démarche de génération d’avis sur Google

Certains clients iront spontanément écrire un avis sur votre page Google My Business, mais la plupart n’auront pas ce réflexe. Il faut alors les encourager à le faire en leur facilitant la démarche au maximum.

Pour cela, vous pouvez rencontrer vos clients et les aider à rédiger l’avis. Vous pouvez également les accompagner par téléphone ou leur envoyer une procédure par email avec un lien direct vers la page de vos avis Google. Il faut que la démarche soit simple, facile et rapide pour votre client.

Quoi qu’il en soit, oser demander les avis de vos clients. La plupart du temps, si ceux-ci sont satisfaits, ils se sentiront valorisés et auront l’impression de vous rendre service.

Prioriser ses actions en fonction de l’état de sa e-réputation

En fonction de l’état de votre e-réputation, vous devrez prioriser certaines actions plutôt que d’autres. Effectivement, si vous avez très peu d’avis en ligne, vos priorités ne seront pas les mêmes que si votre volume d’avis est déjà honorable, les enjeux non plus.

Si vous avez peu d’avis en ligne

Si vous avez très peu d’avis en ligne de vos clients, vos efforts devront dans un premier temps se concentrer sur l’optimisation de votre page Google My Business et la génération d’avis Google. Effectivement, comme nous l’avons vu, c’est à la fois le premier espace de consultation des avis en ligne dans le secteur de la véranda, mais aussi un facteur impactant votre visibilité. Plus votre volume d’avis et important et votre note meilleure, plus votre entreprise se positionnera dans les premiers résultats de recherche du classement.

Pour générer ces avis clients, plusieurs choses :

#1 – Commencez par aller vérifier le nombre d’avis récoltés par vos concurrents en tapant le mot-clé « véranda » sur Google. Cela vous permettra de vous fixer un objectif à atteindre et vous donnera une idée du travail à fournir.

#2 – Établissez une liste de clients susceptibles de rédiger un avis sur Google et contacter les pour les inciter à publier un avis et mettre une note sur 5 étoiles (par téléphone, par mail, en direct…)

#3 – Ne travaillez pas les avis certifiés tant que votre nombre d’avis Google n’est pas satisfaisant.

Si vous avez déjà un volume honorable

Si votre volume d’avis est déjà honorable, vous pouvez vous en satisfaire sans pour autant vous endormir sur vos lauriers. Un nouvel enjeu voit le jour : celui de l’automatisation de la génération d’avis en ligne. Le secteur de la véranda est en effet un secteur ayant un nombre de clients plutôt restreint. Il est donc impératif de ne pas se contenter de demander à quelques clients de rédiger un avis : cela doit être systématique !

Pour cela, vous devrez mettre en place un processus de génération d’avis automatisés afin de travailler les avis Google, les avis certifiés et pourquoi pas, les témoignages « maison », à publier vous-même sur votre site.

L’objectif est bien de mettre en place un processus de collecte des avis en ligne systématique pour chaque projet terminé et satisfaisant. Pour cela, établissez une liste de chaque client dont la pose de véranda vient d’être effectuée, attendez un certain temps, puis envoyez une incitation à la publication d’un avis.

Répondre à tous les avis laissés, mêmes négatifs

Enfin, il est essentiel de répondre à chaque avis laissé par vos clients, même ceux négatifs. Apporter une réponse à chaque avis vous permet de gérer votre image de marque et participe pleinement à la e-réputation de votre entreprise et sa crédibilité.

En répondant aux avis positifs, vous allez créer une expérience positive et sincère avec vos clients et instaurer une relation de proximité.

En répondant aux avis négatifs, vous pouvez modifier l’opinion de vos futurs clients et les rassurer. Si vous n’apportez aucune réponse à ce type de commentaire, cela peut par ailleurs amplifier le caractère négatif du commentaire et donner une mauvaise image de votre marque.

Pour autant, ne négligez pas vos réponses en mettant en place une méthode de gestion des commentaires et en répondant, quoi qu’il arrive, de manière courtoise, mesurée et méthodique. Commencer par exemple par répondre aux commentaires négatifs en remerciant les personnes de vous avoir donné leurs avis puis répondez point par points aux arguments et éléments négatifs énoncés sans jeter la pierre aux clients et en essayant de trouver des solutions sincères à leurs problèmes.

Pour conclure, il ne faut pas avoir peur de solliciter ses clients pour qu’ils donnent leur avis. En mettant en place une méthode de collecte d’avis, le nombre d’avis augmentera et cela se répercutera de facto sur les ventes.
Vous êtes intéressé par le secteur de la véranda et cette problématique de e-réputation et de génération d’avis client ? N’hésitez pas à prendre contact avec nos équipes qui seront ravis d’échanger avec vous sur le sujet.

Gestion d’entreprise : tout pour réussir une franchise véranda

By Choisir sa franchise

La gestion d’entreprise rassemble toutes les pratiques qui mettent en œuvre les ressources de l’entreprise en vue d’atteindre les objectifs préalablement fixés (chiffre d’affaires, parts de marché, etc.) dans le cadre d’une stratégie d’entreprise.

Il existe des spécificités propres au « business » de la véranda qu’il convient d’étudier et de préciser si vous avez pour projet de vous mettre à votre compte dans ce secteur de l’habitat, par exemple en ouvrant une franchise véranda comme chez Vie & Véranda.

Les qualités de gestion incontournables dans la franchise véranda

La gestion d’entreprise, c’est comme son nom l’indique de la gestion. Une bonne gestion repose avant tout sur des savoir-faire et des savoir-être, des qualités professionnelles qui peuvent s’acquérir avec l’expérience ou dans une moindre mesure en se formant.

Maîtriser le chiffrage

La première qualité essentielle du bon gestionnaire d’une entreprise qui commercialise des vérandas est de savoir correctement chiffrer. En effet, une véranda est un produit complexe, souvent sur-mesure et qui peut intégrer de nombreuses options. De plus, le modèle d’affaire de la véranda implique un faible volume de clients, mais un panier d’achat élevé : dans ce contexte, les erreurs de chiffrage peuvent rapidement devenir critiques. Il faut arriver à réaliser des chiffrages à la fois réalistes par rapport au marché et qui assurent aussi une bonne rentabilité.

Savoir réaliser un prévisionnel

Avec un chiffre d’affaire qui peut être difficile à évaluer à cause du délai d’acquisition des chantiers, le prévisionnel s’avère un bon outil pour maîtriser les rentrées et sorties d’argent, et in fine votre capacité à investir. Cette étape loin d’être anodine permettra également de gérer les besoins en ressources humaines qui peuvent fortement varier à cause de la saisonnalité inhérente au marché de la véranda. Prévoir le chiffre d’affaires, les charges et les recrutements : un bon départ pour réussir.

Savoir manager

La gestion d’entreprise est également indéniablement du management : vous aurez besoin d’une équipe complète pour assurer toutes les étapes dans la commercialisation des vérandas.

L’équipe commerciale

L’équipe commerciale est probablement celle sur laquelle vous devrez mettre le plus d’attention. Car sans vente, pas de projets ! Un bon management commercial nécessite de l’organisation : des réunions de travail régulières, un suivi de la performance globale de votre force de vente, et enfin un accompagnement personnalisé de chacun de vos commerciaux. Il faut bien sûr à la base réaliser un recrutement pertinent, et créer le bon incitatif financier pour que ce système soit pérenne. L’état du marché actuel nécessite de bien sensibiliser votre force de vente à la saisonnalité particulière du marché de la véranda.

L’équipe technique

Le métier de vérandaliste ne peut pas être entièrement dissocié de son aspect purement technique. Même si vous êtes à la tête d’une franchise de véranda et que vous ne construisez ni ne concevez vous-même les vérandas, une bonne compréhension de la partie technique est essentielle pour le management de votre équipe technique. Les métreurs, commerciaux et poseurs sont tous amenés à toucher à la technique : prenez donc le temps de vous plonger dans cette réalité pour réussir vos recrutements et vous assurer de la qualité du travail qui sera réalisé par la suite : c’est la clé du management pour ce type de poste.

Des notions de contrôle de gestion

L’entrepreneur qui se lance dans une entreprise de véranda doit également avoir quelques notions en contrôle de gestion pour pouvoir suivre les budgets de chaque chantier et de son entreprise afin d’éviter les dérapages, qui entameront la rentabilité et pourront même aller jusqu’à mettre en danger leur entreprise.

La gestion de l’imprévu et de la crise

Le métier de vérandaliste est issu de la grande famille des métiers de la construction. Avec la multitude de facteurs pouvant entrer en conflit avec vos plans, l’imprévu sera inévitable et obligatoire. La capacité à gérer correctement ces imprévus est donc également un savoir-faire important. Pour cela, l‘accompagnement d’un franchiseur peut être une aide considérable pour vous aiguiller autant dans la prévision en amont que la gestion sur le terrain.

Maîtriser les questions juridiques et législatives

Dans le secteur du bâtiment, il est essentiel pour le bon gestionnaire de s’approprier les clés de la législation en vigueur. Du code la construction au droit à la consommation, il est difficile de tout connaitre.

Il est donc important sur cet aspect de ne pas hésiter à demander de l’aide et à vous informer chaque fois que nécessaire à la source (légale) afin d’éviter tout déroute sur cet aspect souvent épineux de la gestion d’entreprise.

Suivre sa comptabilité

La comptabilité, une corvée à remettre à votre assistante ? Pas si sûr. La gestion d’entreprise, c’est une vision accrue des flux entrants et sortants, et de leurs contrats associés. Il faut donc prendre le temps de bien suivre la comptabilité de votre entreprise pour vous assurer d’avoir des comptes sains. Deux aspects particulièrement importants dans le secteur de la véranda :

Le règlement des factures à date

Même si la livraison des chantiers devrait être au cœur de vos préoccupations, n’oubliez pas de vous assurer du paiement des acomptes à la vente et des soldes à échéance de facture. Le recouvrement demande de l’énergie et de la lucidité ! Sans compter que les factures sont rarement acquittées en une seul fois pour une véranda.

Anticiper sa gestion de trésorerie

Avec des délais qui peuvent parfois prendre plusieurs mois entre les premiers acomptes sur vente et le solde à la pose de la véranda, la gestion de la trésorerie est un basique qui est très important dans le secteur de la véranda. Pour vous éviter des fins de mois difficiles, il faut anticiper autant que possible vos besoins en prenant en compte… le prévisionnel que vous aurez justement préparé.

Le recrutement

Une des clés de la gestion d’entreprise réside enfin, bien évidemment, dans un recrutement efficace. Il n’est pas toujours facile de recruter le bon commercial ou de trouver des collaborateurs fiables. Dans le secteur de la véranda, il est important de vous entourer d’une équipe de confiance : la formation et l’expertise peuvent toujours s’acquérir avec le temps. Il vaut mieux donc miser sur des profils plutôt que des CVs.

Besoin d’aide pour y voir plus clair ? Contactez nos responsables développement qui pourront échanger avec vous sur votre projet et sur la gestion d’entreprise dans le marché de la véranda.

Rencontre avec Nicolas Rossetti et Baptiste Blache, responsables de l’agence Vie & Véranda Grenoble

By Choisir sa franchise

Nous avons interviewé Nicolas Rossetti et Baptiste Blache, responsables de l’agence Vie & Véranda Grenoble sur leur parcours, leur rencontre mais aussi sur leur vision de l’entrepreneuriat, du secteur de bâtiment et de l’enseigne Vie & Véranda.

Dans quel domaine avez-vous exercé avant Vie & Véranda ?

Baptiste Blache : Dans le store de protection solaire. C’est comme ça que je suis tombé dans le monde de la véranda.

Nicolas Rossetti : Je travaillais dans la menuiserie : aluminium, PVC, pour l’habitat. Des métiers très connexes.

Vous vous êtes rencontrés comment ?

Baptiste Blache : on se connait depuis qu’on a 17 ans ! Nous avons fait une partie du lycée, nos études post-bac, et nous sommes restés dans les mêmes milieux d’activité. Nous avons eu l’opportunité de racheter une franchise Vie & Véranda ensemble : je connaissais l’ancien propriétaire de la franchise car j’équipais ses vérandas en stores. Une année, nous étions face à face sur la Foire de Grenoble, et naturellement j’ai pensé à Nicolas pour reprendre l’affaire avec moi.

Vous avez d’autres activités à côté ?

Nicolas Rossetti : Moi je suis à 100% chez Vie & Véranda, Baptiste a lui toujours sa société de stores, Passion Store.

Baptiste Blache : Oui, j’ai créé la boîte en 2012, en indépendant.

Comment avez-vous fait le saut vers l’entrepreneuriat ?

Nicolas Rossetti : C’est un état d’esprit, l’envie d’entreprendre. Dans tous mes précédents postes, je me suis toujours investi à 200%, et je me suis toujours dit qu’un jour je tenterais l’aventure entrepreneuriale. C’est aussi l’envie de tester ses capacités, l’envie du challenge.

Quand vous avez racheté l’ancienne société, pourquoi Vie & Véranda ?

Baptiste Blache : C’était une bonne opportunité au bon moment pour nous. Le contact avec Franck, que nous connaissions, a joué aussi bien sûr.

Nicolas Rossetti : Baptiste connaissait par cœur les vérandas car il les équipait, donc nous savions là où nous mettions les pieds. La relation avec le revendeur a aidé effectivement car nous connaissions sa philosophie, son envie de qualité. Nous reprenions donc un fichier client et un passif de qualité, ça nous permettait d’être dans une continuité intéressante.

Baptiste Blache : C’était aussi l’idée d’être sur un produit premium. Nous ne voulions pas faire de l’entrée de gamme, mais plutôt avoir un concept et un produit intéressant.

Qu’est-ce-qui vous plaît avec le premium ?

Baptiste Blache : C’est le contact avec le client. L’approche n’est pas la même : ce sont des gens qui ont envie de se faire plaisir, qui n’ont pas envie de faire n’importe quoi. Il y a plus d’accompagnement, d’écoute, c’est un peu plus exigeant aussi, mais c’est ça qui est intéressant.

Nicolas Rossetti : Il faut savoir que chaque projet que nous allons réaliser avec nos clients sera fait dans le cadre d’un accompagnement très personnalisé. Chacun des projets que nous sortons portera aussi une trace de notre ADN. Souvent, les vérandas que nous allons installer vont ressembler fortement à ce que nous avions imaginé, parce que les clients vont nous faire confiance, vont nous écouter, nous allons les accompagner au maximum, sur toutes les démarches de A à Z, de façon à ce que le projet leur fasse dire « wow » ! Donc au-delà du positionnement, c’est aussi l’état d’esprit qui compte pour nous : nous aurons beau vendre le meilleur produit du monde, s’il est mal installé, mal agencé ou mal préconisé, ça ne sera pas premium. Nous ne vendons pas un produit, nous vendons un projet de vie.

Pourquoi le secteur du bâtiment ?

Baptiste Blache : Pour moi, c’était un pur hasard. Je n’y connaissais rien, j’ai eu une opportunité dans une entreprise de stores où j’ai appris à connaître le produit. J’ai aimé le produit, et c’est pour cela que j’ai monté mon entreprise.

Nicolas Rossetti : Moi, j’ai été élevé dans une famille de bâtisseurs : mon père et grand-père étaient maçons. J’ai toujours travaillé dans un domaine technique proche du bâtiment. Ça me plaisait, et j’avais des facilités dans ce domaine.

La spécificité de Vie & Véranda dans le marché pour vous, c’est quoi ?

Baptiste Blache : Ses matériaux, et les possibilités que cela apporte. Ce sont des produits qui vont être complètement différents de ce que font nos confrères. C’est une très bonne alchimie entre le bois, l’aluminium, les composants en toiture qui fait qu’on va être sur de la véritable extension.

Nicolas Rossetti : Oui, et en termes d’intégration, d’extension, de confort de vie, on va être sur quelque chose qui va se rapprocher d’une maison.

Baptiste Blache : Un exemple tout bête, nous avons fait une véranda chez mes parents il y a 2 ans. Une véranda bois, toiture tuile sur 1 pan. C’est une extension : elle est ouverte sur la maison, mes parents y sont du 1 janvier au 31 décembre, il n’y a pas de problème de surchauffe l’été, pas de problème de surconsommation en hiver pour tempérer la pièce.

Nicolas Rossetti : Et on a l’impression qu’elle a toujours été là. Ce n’est pas une verrue : c’est une véritable intégration, et ça apporte même une très belle plus-value à la maison. Et à chaque fois qu’on y revient, quand on rentre, on est toujours agréablement surpris par le confort qu’elle peut nous apporter. Quand on est dedans, on est bien, on a envie d’y rester.

Vos objectifs pour 2020 ?

Nicolas Rossetti : Stabiliser notre chiffre d’affaires et notre structure.

Baptiste Blache : Nous avons une équipe déjà bien établie, donc on ne veut pas grossir trop car cela impliquerait aussi des enjeux de rentabilité.

Qu’est-ce-qui fait la réussite d’une agence Vie & Véranda selon vous ?

Nicolas Rossetti : Comme dans n’importe quel travail, l’implication à 100%. Nous sommes 7 jours sur 7 au travail. L’organisation est également extrêmement importante pour réussir, et comme toute petite entreprise, il faut être multi-tâche et multiplier les casquettes : être bon commercial, manager, architecte, métreur… C’est un métier qui n’est pas facile, qui peut être rentable, mais très intéressant parce qu’on en apprend tous les jours sur l’architecture, l’urbanisme.

L’importance du point de vente : nos conseils pour une agence qui fait vendre

By Choisir sa franchise

À l’heure où le digital prend une place de plus en plus importante dans les phases de considération et de décision d’achat, le point de vente physique reste cependant un lieu incontournable de vente.

Cela est d’ailleurs d’autant plus vrai pour les produits liés au secteur de l’habitat, où il est généralement indispensable de voir les produits en vrai pour mieux se projeter. Que ce soit pour des produits de types meubles, cuisines, piscines ou encore vérandas : l’agence est un lieu privilégié de conseil et de démonstration du produit.

Le point de vente physique a donc encore de beaux jours devant lui, à condition qu’il soit pensé et géré stratégiquement. Pour s’assurer de son efficacité, quelques éléments essentiels sont à prendre en considération. Voici nos conseils sur le sujet.

L’implantation stratégique du point de vente

L’implantation est le point de départ d’une agence qui fonctionne et qui fait vendre. Une agence visible implantée à un endroit stratégique est une pancarte géante et un fabuleux outil marketing d’aide à la vente.

Dans le secteur de la véranda, il peut par exemple être judicieux de choisir un emplacement situé dans une zone commerciale, où les gens se déplacent pour faire leurs achats. Si vous hésitez entre plusieurs zones commerciales pour votre implantation, tournez vous en priorité vers la zone avec des commerces ayant des activités proches de la vôtre. C’est un très bon indicateur d’influence, et vous êtes certains d’être visible auprès de la bonne clientèle.

Chez Vie & Véranda, nous favorisons notre implantation dans des zones de chalandises naturelles, en étant stratégiquement positionné le long d’une voix passante et visible de loin. Nous avons tendance à préconiser également des zones aux secteurs d’activités proches du nôtre : jardineries, piscinistes ou encore cuisinistes.

Une agence bien visible et bien implantée permet aussi d’ancrer la marque dans le paysage commercial du secteur et enclenche un effet de mémorisation indirect. Une personne qui passe devant votre enseigne régulièrement se souviendra de vous lorsqu’elle aura besoin du produit que vous vendez, à condition bien sûr que votre agence et votre devanture soit attractives et esthétiques.

Les locaux et le village exposition : un outil pour valoriser son image de marque

Le point de vente, ou magasin, est un véritable outil de vente. C’est un lieu où les clients doivent venir par plaisir. Il faut que le moment passé soit agréable. Et au-delà de cette considération, le point de vente est une expérience d’achat et de marque en soi : il doit donc être en phase avec votre positionnement et les attentes de votre clientèle.
Cette expérience peut prendre des formes diverses, mais une chose est sûre : plus ces expériences toucheront les sens et seront agréables, et plus elles seront mémorisées par le consommateur.

La bonne tenue de l’agence et son entretien régulier : un point essentiel et incontournable

Le lieu de vente est le point de départ de l’expérience de marque en réel. Accordez donc une attention toute particulière à son organisation et son rangement. Votre agence doit être à la fois agréable, propre et bien rangée. C’est un basique incontournable qui ne doit pas être négligé car il est certain qu’une agence mal rangée et laissée à l’abandon ne donnera pas envie d’acheter et ne reflétera pas la qualité de votre produit.

Pensez également à la décoration et l’harmonie de l’ensemble. Il suffit parfois de quelques éléments (un brin de déco, un coup de peinture, quelques plantes, de beaux meubles modernes…) pour donner une meilleure allure à votre agence.

Enfin, vous pouvez également songer à diffuser une odeur agréable ou encore à faire tester ou toucher vos produits. Autant d’expériences sensorielles positives pour votre image de marque qui se répercuteront sur vos ventes.

Le professionnalisme et l’attitude des vendeurs

vendeurs veranda

Sans collaborateurs, même le plus beau magasin du monde ne serait rien. En effet, non seulement votre agence ou votre village exposition doit être impeccable, propre et agréable, mais vos vendeurs doivent également avoir l’attitude allant avec.

Imaginez-vous regarder la vitrine d’un magasin et y apercevoir un vendeur avachi sur une chaise et à moitié endormi. Vous auriez sûrement moins envie de passer le pas de la porte, que si vous apercevez un vendeur dynamique et souriant prêt à vous accueillir, n’est-ce pas ?

C’est un fait : l’attitude, la posture relationnelle et la formation du vendeur sont essentielles dans la relation avec le client. De la même manière, l’état d’esprit et l’image de marque de votre entreprise doivent se refléter sur vos vendeurs. C’est ce qui fera toute la différence sur la qualité et la quantité de vos ventes.

Chez Vie & Véranda, nous accordons une attention toute particulière à la formation et à la méthode de vente basée sur l’expérience du secteur, du métier, et la connaissance du client. Le mot d’ordre qui guide cette réussite : le client avant tout.

Jouer sur le pouvoir de projection grâce à la mise en scène des produits

Enfin, le clou du spectacle : jouez sur le pouvoir de projection grâce à une mise en scène savamment étudiée de vos produits. En optimisant la rencontre entre vos produits et vos clients, vous allez créer les conditions idéales pour valoriser les qualités intrinsèques de vos produits.

Chez Vie & Véranda, nos showrooms d’exposition sont une véritable force de vente. Lorsque le client arrive dans une franchise Vie & Véranda, son projet n’existe pas vraiment. C’est grâce à la visite des vérandas d’exposition grandeur nature que le client va commencer à visualiser son projet et se projeter.

En voyant les volumes de la véranda, les formes, les cotes, les finitions, en entrant à l’intérieur même du produit, le client va pouvoir s’imaginer son projet dans sa propre maison. Cela rassure également le client qui pourra, de ses propres yeux, observer et constater au toucher la qualité du produit.

Si les vérandas d’exposition sont situées à l’extérieur, le client pourra très facilement identifier et comparer les qualités et bénéfices des produits grâce à une mise en situation directe : luminosité et performance de l’isolation notamment.

Si les vérandas d’exposition sont en intérieur, vos visites auront lieu dans des conditions optimales et vos vérandas seront protégées des intempéries. Cela signifie également que vous passerez moins de temps à les entretenir pour qu’elles conservent leur aspect neuf et brillant.

Pour conclure

L’implantation stratégique, l’entretien de l’agence, le professionnalisme des vendeurs et le pouvoir de projection grâce à la mise en scène des produits sont les quatre grands éléments constitutifs de la réussite d’une agence mais aussi de votre entreprise dans sa globalité. Vous voyez, il n’y a pas de grand secret : juste du bon sens, et de la persistance dans l’entretien de votre lieu de vente. Il faut avoir le sens du détail : le perfectionnisme a du bon pour que votre magasin soit attractif.

Si vous avez un projet d’ouverture de franchise ou que vous souhaitez obtenir plus de conseils sur la gestion stratégique d’une agence, n’hésitez pas à prendre contact avec nos équipes qui seront ravies d’échanger avec vous sur votre projet professionnel.

interview concessionnaire veranda

Interview de Christian Barrere, responsable de Vie & Véranda Limoges

By Choisir sa franchise

Nous avons échangé avec Christian Barrere, responsable de l’agence Vie & Véranda Limoges depuis 2017. Il nous a raconté son parcours, sa passion pour le matériau bois, sa vision de l’enseigne mais aussi ses objectifs de restructuration commerciale pour l’année 2020.

Dans quel domaine avez-vous exercé avant Vie & Véranda ?

Après avoir obtenu mon diplôme de menuisier bois, j’ai fondé mon entreprise dans la menuiserie. J’ai alors démarré mon activité de manière plutôt artisanale en intervenant sur des projets de menuiserie de portes-fenêtre, d’escalier ou encore de meubles. Après une vingtaine d’années à la tête de mon entreprise, j’ai souhaité diversifier mon activité avec le produit véranda.

Pourquoi avez-vous choisi Vie & Véranda comme enseigne ?

C’est d’abord la spécialité historique de Vie & Véranda, le bois, qui m’a amené à considérer cette enseigne pour diversifier mon activité. En effet, comme vous avez pu vous en douter, je suis un grand amateur de bois, un matériau végétal qui a un esthétisme bien particulier qui le différencie d’autres matériaux. J’aime le travail du bois, mais aussi sa chaleur qu’on ne retrouve pas dans l’aluminium ou encore le fer forgé.

Ensuite, j’ai également observé un réel savoir-faire autour de l’industrialisation du produit bois qui m’a beaucoup plu et qui m’a réellement décidé à ouvrir ma franchise Vie & Véranda.

Quelle est la spécificité de Vie & Véranda sur le marché ?

Selon moi, la vraie spécificité de Vie & Véranda c’est le mix aluminium et bois avec les vérandas de notre gamme Équilibre. On retrouve en effet sur cette gamme, à la fois une bonne protection extérieure grâce à la longévité de finition du matériau aluminium, mais aussi de très bonnes performances thermiques et acoustiques avec le bois à l’intérieur. Cela en fait un produit unique et différenciant sur le marché de la véranda.

Quels sont vos objectifs pour l’année 2020 ?

Notre objectif principal pour 2020 est de restructurer la partie commerciale. En effet, même si que je commence à acquérir une petite notoriété sur mon secteur depuis quelques années, j’ai un profil plus artisan que commercial. J’accorde beaucoup d’importance à la qualité du produit mais je me rends compte que cela n’est parfois pas suffisant pour vendre.

Cet objectif de restructuration passe donc à la fois par le recrutement d’un nouveau technicien-conseil, les formations commerciales dispensées par Vie & Véranda et les échanges avec les animateurs réseaux, toujours disponibles pour répondre à nos interrogations et nous conseiller.

Qu’est ce qui fait la réussite d’une agence Vie & Véranda selon vous ?

Selon moi, la réussite d’une agence Vie & Véranda passe par la bonne maîtrise de la méthode de vente et le soutien du groupe.

Pour cela, nous avons des formations qui nous aident et nous apprennent beaucoup. De plus, il ne faut surtout pas hésiter à s’appuyer sur l’équipe réseau qui est disponible pour répondre à nos questions et nous aiguiller sur nos méthodes de ventes. Ce qui est vraiment intéressant chez Vie & Véranda, c’est que nous sommes accompagné par des professionnels qui nous donnent toutes les clés pour nous améliorer et avancer au quotidien.

Comment obtenir des prospects dans le secteur de la véranda ?

By Choisir sa franchise

Un des enjeux les plus importants pour n’importe quel artisan, enseigne ou marque qui commercialise des vérandas est la capacité à obtenir suffisamment de clients, ou prospects pour réussir ses objectifs de vente.

En effet, la véranda est un achat dispendieux et impliquant : il est donc impossible de signer 100% des chalands qui s’intéressent à vos produits. La quantité et la qualité de vos prospects sont donc des éléments primordiaux pour que les commerciaux puissent correctement faire leur travail.

Dans cet article, nous allons voir quelles sont les éléments clés pour avoir des prospects dans le secteur de la véranda, mais également dans tout le secteur de l’habitat auprès des particuliers en général.

Maîtriser les basiques

Avant toute chose, la première étape pour obtenir des prospects est de bien maîtriser vos basiques. Mais quels peuvent être ces basiques nous direz-vous ? Tout simplement, on parle ici des espaces qui constituent les points de contacts naturels principaux avec vos clients.

L’emplacement de votre point de vente

Tout a déjà été dit sur l’importance de l’emplacement pour maximiser les ventes. La théorie marketing des « 4 P » place même la position du point de vente parmi les 4 critères cardinaux du plan marketing avec le produit, le prix et le positionnement. C’est dire !

Il va de soi qu’un emplacement stratégiquement pensé vous permettra déjà d’obtenir naturellement des prospects qui passeront devant votre enseigne.

Votre point de vente

Votre lieu de vente n’est pas simplement un espace pour accueillir vos clients. Il est le point de départ d’une expérience de marque, un endroit qui doit être agréable, bien pensé, propre et bien rangé pour mettre toutes les chances de votre côté lorsque vous accueillerez vos prospects. Il doit être à l’image de ce que vous proposez, et s’il n’est pas terminé, moche ou sale, cela aura un impact négatif sur votre réputation et votre volume de prospects en sera en fin de compte affecté à cause du bouche à oreille.

Le site web

Si vous êtes en train de lire cet article sur votre téléphone ou ordinateur, vous n’êtes pas sans savoir l’importance que revêt Internet dans la prise de décision et l’accès à l’information. Porte d’entrée incontournable pour n’importe quel business, vous devez considérez que votre site web est aussi important que votre magasin : s’il est visible sur les moteurs de recherche, vous aurez plus de passage naturellement. S’il est beau et bien pensé, des particuliers vous contacteront.

Votre marque et ses déclinaisons

Il y a une raison pour laquelle nous sommes entourés de marques dans les publicités du soir au matin. Les marques rassurent, elles permettent de facilement se rappeler d’un prestataire pour pouvoir le retrouver rapidement quand le besoin se fait sentir. La création d’une marque est un vrai challenge, et la spécialité des professionnels de la communication et du marketing. Créer et gérer une marque sérieusement demande de faire appel à de nombreux corps de métier, comme dans le bâtiment : rédaction, graphisme, impression, stratégie, etc.
Avoir une marque bien pensée et bien déclinée (carte d’affaires, logo, publicités, enseignes, brochures, flyers, catalogues) fait toute la différence quand il s’agit de rassurer un prospect. Une étape clé trop souvent sous-estimée, et qui ultimement fera la différence entre vous et votre concurrent.

Travailler un plan de communication annuel

Ensuite, pas de secret : pour obtenir des prospects, vous devez communiquer sur votre offre. Comment ? Pour commencer, identifiez simplement les canaux sur lesquels vous souhaitez communiquer et sur quelle période.

Votre plan de communication vous permet de voir en un clin d’œil :

  • Votre budget et comment vous le répartissez dans le temps et sur les canaux de communications
  • Vos canaux de communication et comment vous les utilisez dans le temps
  • Vos temps forts, vos temps faibles

Prendre le temps de tout mettre à plat vous fera passer par une réflexion longue et difficile, mais même si votre résultat n’est pas parfait, vous aurez un plan sur lequel vous appuyer. N’oubliez pas de noter votre réflexion et les raisons sur lesquels vous avez basés votre stratégie. Ainsi, l’an prochain, vous pourrez ré-évaluer votre stratégie selon les résultats et parfaire votre plan un peu plus chaque année.

Miser sur le digital, sans oublier les fondamentaux

Vous vous demandez maintenant quels canaux vous devriez préconiser. En règle générale, commencez par ce qui vous semble évident, et sur votre expérience.

Avoir des prospects sur Internet

Le digital dans son ensemble est devenu aujourd’hui très important : un nombre croissant de porteurs de projets passent par une recherche Google anodine, « trouver véranda à Nantes » par exemple. Votre présence sur les moteurs de recherche est donc cruciale : au mieux vous serez placé, au plus vous aurez de chances d’être connu et d’obtenir des demandes de devis.

Les canaux essentiels dans le secteur

Mais pour autant, ne négligez pas les canaux dits traditionnels. Vous pouvez par exemple obtenir des prospects de véranda en réalisant des publicités envoyées par la poste, à la télévision, à la radio ou encore dans la presse régionale ou nationale. Enfin, les foires et salons sont toujours des événements importants dans le secteur de l’habitat car de nombreux prospects préféreront attendre ces rendez-vous pour lancer leur projet, par habitude ou opportunisme ou simplement pour pouvoir comparer des concurrents avec des modèles d’exposition.

Savoir prendre du recul, analyser ses résultats et adapter son plan

Vous avez la stratégie ? Parfait, mais, malheureusement, votre travail pour obtenir des contacts vient seulement de démarrer. Car il ne suffit pas seulement de lancer vos campagnes et votre communication puis d’attendre que les contacts pleuvent. Vous devez déjà peaufiner votre exécution pour maximiser le retour sur investissement de votre communication : soigner les visuels et le texte utilisé, votre stand dans le cas d’une foire, etc. Ensuite, vous adapter en temps réel si vous vous apercevez que vous vous êtes trompez. A moyen-terme également, n’hésitez pas à modifier votre plan de communication si vous vous apercevez rapidement que vous n’y êtes pas. Puis enfin, une fois votre communication faite, l’étape essentielle de l’analyse. Étudiez vos résultats en suivant bien chacun de vos prospects et en l’associant à une source et un point de contact, qui parfois peuvent dissocier : ainsi, un prospect peut prendre contact avec vous sur votre site après avoir vu votre publicité sur Internet. Attention donc à cette étape au piège des biais statistiques ou d’analyse !

Le délai de traitement

Avoir beaucoup de prospects, c’est bien. Mais savoir se contenter d’un petit volume en les traitant efficacement, c’est encore mieux ! Et pour cela, rien de mieux que de vous assurer d’avoir le plus faible délai possible pour traiter les contacts obtenus. Ainsi, on estime qu’une réponse dans les 15 minutes à une demande de devis reçue en ligne améliore drastiquement la capacité à recontacter le prospect.

S’adosser à une enseigne nationale

Vous avez le tournis avec tout ce que nous venons de voir ?

C’est normal, rassurez-vous ! La génération de contact est un métier à temps plein. C’est la raison pour laquelle de nombreux artisans préfèrent s’adosser à une enseigne nationale comme Vie & Véranda. Vous êtes accompagnés sur les basiques, et vous n’avez pas à vous soucier de la communication : l’enseigne la gère pour vous.

Vie & Véranda est parmi les leaders de la génération de contacts de véranda sur Internet. Contactez-nous si vous voulez en savoir plus sur notre manière d’y arriver et si vous souhaitez que la génération de prospects ne soit plus un stress permanent pour vous.

franchise vie veranda valence

Entreprendre en couple : le témoignage de Franck et Emmanuelle

By Choisir sa franchise

Nous avons interrogé Franck et Emmanuelle l’Hermet, partenaires de vie et franchisés Vie & Véranda Valence depuis 1997. Ils nous ont livré leurs parcours, leur vision de l’enseigne mais aussi leur organisation entre vie professionnelle et familiale.

Franck, dans quel domaine avez-vous exercé avant Vie & Véranda ?

Tout de suite après mes études et mon service militaire, j’ai quitté ma Lozère natale pour suivre ma femme Emmanuelle partie faire ses études à Lyon. C’est alors que j’ai commencé à travailler chez Vie & Véranda à Feyzin. Et il faut dire que je suis passé par de nombreux postes au sein de l’usine de production. En effet, j’ai d’abord travaillé à l’atelier bois comme tailleur bois puis successivement en tant que poseur, métreur, technicien au bureau d’études pour finir formateur de métreur au sein des agences Vie & Véranda.

En 1997, lorsque ma femme eut terminé ses études, nous avons ouvert l’agence Vie & Véranda Valence.

Pourquoi avez-vous choisi Vie & Véranda comme enseigne ?

J’ai choisi Vie & Véranda, simplement car je faisais confiance à cette société et ses produits que je connaissais déjà très bien.

Quelle est la spécificité de Vie & Véranda sur le marché ?

La grande spécificité de Vie & Véranda c’est le produit et notamment la véranda bois toiture tuile de notre gamme Nature. Nous sommes en effet les seuls du marché à proposer un processus industrialisé pour la conception et la production des vérandas bois. C’est selon moi une véritable force !

Quels sont vos objectifs pour l’année 2020 ?

Notre objectif est de faire un bon chiffre d’affaires et une bonne marge afin de sortir des résultats.

Qu’est-ce qui fait la réussite d’une agence Vie & Véranda selon vous ?

J’insiste bien sur le fait que nous avons un produit phare qui est la véranda bois à reprise de toiture, ainsi que des produits complémentaires comme la véranda en mixte aluminium et bois qui viennent conforter ce marché. Cela nous permet de proposer des produits de haute qualité, semblables à des extensions de maison classiques.

Vous l’aurez compris, la réussite d’une agence Vie & Véranda, tiens en grande partie selon moi, au produit que nous proposons. Comme nous sommes les seuls du marché à proposer le produit véranda bois à reprise de toiture, nous n’avons pas de concurrence directe et nous réalisons ainsi de meilleures marges.

Emmanuelle, comment l’agence a évolué ?

La grande évolution que j’observé c’est la professionnalisation globale de notre agence. Et, cela est d’ailleurs très lié au développement de l’accompagnement réseau depuis déjà quelques années.

Effectivement, lors de nos premières années d’ouvertures, nous étions un peu plus dans notre coin, à faire comme nous le pensions. Désormais les choses ont grandement évolué, l’enseigne se nationalise et nous bénéficions d’un réel accompagnement et de conseils. En bref, nous avons aujourd’hui le sentiment d’appartenir à un vrai réseau !

Comment vous organisez-vous avec Franck ?

Depuis toujours, nous avons chacun notre domaine d’action bien défini. Franck s’occupe de la partie technique et prise de décision tandis que je me charge de tout l’administratif, de la gestion ainsi que du volet commercial.

Depuis maintenant 23 ans, cette organisation nous permet de ne pas empiéter l’un sur l’autre. Cela fonctionne aussi je pense, car nous avons une confiance absolue l’un envers l’autre.

À quoi ressemble la vie de famille qui se mixe aussi avec la vie professionnelle ?

Le gros avantage d’être à son compte et d’avoir une franchise, c’est d’être beaucoup plus libre et souple sur ses horaires de travail. Cela s’est avéré très utile lorsque nos quatre enfants étaient en bas âges !

Effectivement, être franchisé, c’est ne pas avoir de vraies contraintes et pouvoir gérer ses priorités professionnelles et familiales plus librement. Bien entendu, cela nécessite une bonne organisation mais, lorsque cela est le cas, la vie de famille est vraiment géniale !

Pour en savoir plus sur l’agence Vie & Véranda Valence, cliquez ici.

Quelles sont les caractéristiques clés d’un entrepreneur ?

By Choisir sa franchise

Un entrepreneur est un individu qui décide de se mettre à son compte et de créer son entreprise au lieu de travailler pour quelqu’un d’autre. Si les entrepreneurs doivent gérer un grand nombre d’obstacles et de craintes par rapport à des employés, ils bénéficient en revanchent de bénéfices souvent plus importants.

Il n’est jamais perdu de revenir aux fondamentaux. Alors, si vous vous demandez actuellement si l’entrepreneuriat est fait pour vous, ou si vous vous posez des questions sur votre pratique en tant qu’entrepreneur, voici les caractéristiques clés que l’on doit retrouver chez tout bon chef d’entreprise.

Intérêt et vision

La caractéristique première d’un entrepreneur devrait toujours être l’intérêt. Comme l’entrepreneuriat récompense la performance plutôt que l’effort ou le temps passé, l’entrepreneur doit choisir un secteur qui l’intéresse, sans quoi il ne sera pas capable de maintenir le niveau de travail demandé.

Cet intérêt doit également se traduire dans une vision pour son entreprise. Car même si le quotidien de l’entreprise est intéressant pour l’entrepreneur, la gestion du quotidien n’est pas suffisante pour faire vivre une entreprise. C’est la vision qui donne le fil conducteur, et qui permettra également à l’entrepreneur de communiquer ce « sens » de son entreprise à ses employés et investisseurs.

De nombreux champs de compétences

Tout l’intérêt et la vision du monde ne suffiront cependant pas à combler un manque complet de compétences pratiques. Car en tant que chef de l’entreprise, qu’il ait des employés ou non, l’entrepreneur doit être capable de porter de multiples casquettes avec efficience. Par exemple, s’il souhaite se lancer dans le secteur de la véranda, il devra avoir des connaissances en gestion, en construction, en techniques de vente, ou encore en management (puisqu’il aura à gérer du personnel).

Investissement financier et émotionnel

En tant qu’entrepreneur, vous devez investir dans votre compagnie. Et l’investissement n’est pas que fiduciaire, contrairement à ce que l’on pourrait croire. Le temps, les compétences et la réputation sont aussi des assets que l’entrepreneur doit infuser dans son affaire. Cette notion d’investissement est non seulement vitale pour démarrer l’entreprise à la base, mais elle permettra également de crédibiliser l’entrepreneur s’il attend de ses collaborateurs et employés que ceux-ci s’investissent également dans l’entreprise.

Organisation et délégation

Alors qu’au début, de nombreuses entreprises démarrent avec la force d’un seul individu, l’entrepreneur aguerri se caractérise bien au contraire par sa capacité à démarrer une croissance stable et rapide. Et cela signifie toujours d’embaucher d’autres personnes pour réaliser des tâches spécifiques. Il est important pour l’entrepreneur de s’assurer de garder un œil sur tout ce qui se passe dans son entreprise, mais pour autant, s’il veut éviter à son entreprise de péricliter, il sera obligé de d’embaucher les bonnes personnes aux bons endroits et devra les laisser faire leur travail avec le minimum d’interférence de management.

Risques et récompenses

L’entrepreneuriat, c’est une prise de risque, par essence. La mesure du risque équivaudra au volume de temps et d’argent qui seront investis dans l’entreprise. Et pourtant, le risque est directement lié aux gains potentiels.

Par exemple, un entrepreneur qui souhaite ouvrir une franchise limite le risque qu’il prend en ouvrant son entreprise. Mais il aura nécessairement des retours sur investissement plus faibles qu’un autre qui monte son entreprise de toutes pièces. Ceci n’étant cependant pas toujours vrai, puisque certains secteurs sont très fermés aux nouveaux entrants indépendants, et l’indépendance devient de plus en plus compliquée pour rivaliser avec des marques de mieux en mieux établies et plébiscitées par le consommateur.

Comment Vie & Véranda s’organise face au confinement ?

By Choisir sa franchise

Pour faire face à la pandémie du coronavirus, Vie & Véranda s’organise pour accompagner ses franchisés dans leur démarche mais aussi pour les aider à limiter l’impact de cette crise sanitaire sur leur chiffre d’affaires. Le réseau continue de communiquer auprès de ses clients pour les rassurer et positiver en ce temps de crise.

Zoom sur les bonnes pratiques mises en place par Vie & Véranda

Il y a encore quelques jours, la vie économique suivait son cours. Les décisions prises par le gouvernement afin d’endiguer la propagation du coronavirus ont changé la donne et mis l’activité économique à l’arrêt. Depuis, les entreprises comme Vie & Véranda s’adaptent pour mettre en place les meilleures solutions.

« Nous avons vite informé nos franchisés sur les mesures sanitaires à mettre en place. La priorité a été de protéger les équipes par une communication sur les gestes et les comportements à adopter pour les soutenir dans cette période » raconte Lucas Pinoncély, président de Vie & Véranda.

Fermer les lieux de vente

Le réseau Vie & Véranda a fait le choix de fermer les agences pour veiller à la bonne sécurité de tous : « À compter du mardi 17 mars, nous avons pris la décision de fermer notre site industriel et nos agences. L’ensemble de nos franchisés ont réagi de la même façon. Une attitude responsable vis-à-vis de l’ensemble des équipes du réseau Vie & Véranda et en cohérence avec les directives gouvernementales pour répondre à la crise sanitaire. »

Accompagnement dans la gestion de crise

C’est ensuite en accompagnant les responsables d’agence dans leurs démarches administratives que le réseau soutient de près ses collaborateurs. Comment organiser l’arrêt de son activité ? Comment gérer son personnel ? Quelles sont les démarches à suivre ? Et bien sûr, comment préparer la reprise ?

Autant de questions et de problématiques qui sont abordées pour manager cette difficulté dans les meilleures conditions. « Pour la plupart, les franchisés n’ont jamais fait appel au chômage partiel, nous nous devons de les accompagner dans ces procédures exceptionnelles » souligne Lucas Pinoncély.

Adapter les méthodes commerciales

Tout le processus commercial est également revu pour répondre aux enjeux du confinement. Des préconisations sont partagées en interne et au sein du réseau pour digitaliser la force de vente. Les outils de partage d’écran et de vidéoconférence sont donc déployés pour remplacer le premier rendez-vous chez les clients. De leur côté, les prospects sont mis à contribution pour envoyer des photos. Enfin, des services de recueil de signatures électroniques sont utilisés pour les signatures de bons de commande.

La crise aura accéléré la digitalisation des équipes commerciales dans la vente aux particuliers : en effet, si les outils digitaux n’ont plus à faire leur preuve pour améliorer la productivité dans le travail, ils restaient cependant boudés dans ce type de vente qui nécessite d’expliquer, rassurer, et donc rencontrer. S’il semble compliqué de remplacer la vérité et la chaleur d’une rencontre en réel et d’un regard franc… en attendant la fin du confinement, la vidéoconférence est un bon palliatif et fera avancer des projets.

Rebondir sur la situation

Pour limiter l’impact financier, Vie & Véranda s’est également organisé. « Il fallait absolument rebondir pour maintenir une activité commerciale et se mettre rapidement dans un contexte de travail positif et constructif » explique Maxime Baujard, directeur du réseau Vie & Véranda.

Pour ses agences lyonnaises qui subissaient le report de la Foire de Lyon dès le mois de mars, Vie & Véranda a lancé l’opération commerciale ‘Vie &Véranda fête le printemps’, soutenue par des campagnes de publicités digitales sur Facebook, Google, ainsi que des actions marketing. Une opération commerciale qui consiste à offrir la pose de la véranda et une réduction de 30% sur les options de confort et sécurité.

« Nous espérons pouvoir répondre aux prospects qui comptaient venir nous voir pour lancer leur projet avant le printemps » précise Renaud Ducruet, responsable des agences Vie & Véranda de la région lyonnaise. « C’est important pour les franchisés de pouvoir s’appuyer sur la tête de réseau pour avancer dans ce type de situations difficiles. »